Notre histoire 2017-11-16T09:29:13+00:00

Notre histoire

1598

Jean SPANNAGEL, est le premier du nom à être mentionné à Katzenthal.
Les Spannagel, durant quatre siècles, sont au service de la vigne et du vin comme vigneron, gourmet, tonnelier…
C’est au 17ème siècle qu’ils louent des vignes des barons de Ratsamhausen au pied du vénérable château du Wineck. Parallèlement, ils occupent au 17 et 18ème siècles l’office de Bourgmestre de Katzenthal et celui de Prévot de la seigneurie de Hohlandsbourg, tant à Katzenthal qu’à Niedermorschwihr, le bourg voisin.

1897

Joseph SPANNAGEL, vigneron et gourmet en vins, construit la maison actuelle au 1er Grand Rue à Katzenthal.

1900

Xavier SPANNAGEL vend du vin sur les places de Colmar, Strasbourg et Mulhouse.

1923

Henri SPANNAGEL maintient l’exploitation malgré les malheurs de la Guerre Mondiale où Katzenthal a été durement touché.

1960

Marie-Thérèse et Paul SPANNAGEL développent la mise en bouteille à la propriété et la vente directe en tant que Vignerons-Récoltants.

1988

Depuis c’est toujours la même détermination qui anime Claudine et Yves SPANNAGEL à rester vignerons, à exercer leur métier avec passion, amour et respect pour la terre, la vigne et le vin.

2011

Jérôme rejoint l’exploitation après des études professionnelles au lycée viticole de Rouffach. Obtention d’un BTS Vins et Spiritueux, complété par la suite par deux années en contrat de professionnalisation.

2013

Marie, la cadette de la famille, s’est trouvée une place de choix grâce a sa Licence Professionnelle en Oenotourisme à l’Université de Nîmes (Gard).

Chez nous, les hommes devraient naître plus heureux et plus joyeux qu’ailleurs, car je crois que le bonheur vient aux hommes qui naissent là où l’on trouve le bon vin (Léonard De Vinci)

L’histoire de Katzenthal

Non loin de Colmar, en bordure de la RN 415, le vallon de Katzenthal était habité dès la préhistoire et à l’époque romaine.

Mais la première mention du village se trouve dans une charte de 1185 du pape Luc III confirmant l’abbaye de Pairis dans ses possessions entre autres à “Chacindale”, donation de la grande famille d’Eguisheim. L’abbaye de Marbach fut, elle, confirmée dans ses biens à “Kancendale” en 1212 et le chapitre de Saint-Dié reçut une donation à “Kazzindal” en 1233. La même année une chapelle y fut construite par André de Giersberg et une seconde par les Béguines en 1249 qui s’installeront en 1288 à Ammerschwihr puis à Colmar (Couvent Sainte Catherine).

Appartenant à la maison d’Autriche et fief des comtes de Ribeaupierre, Katzenthal fit en 1521 définitivement partie de la seigneurie de Hohlandsberg tenu par les comtes de Lupfen, le baron Lazare de Schwendi (1563), ses descendants de la ville de Colmar (1714-1789).

Au 14ème siècle, le domaine, avec un jardin à la française, fut par la suite morcelé. Epargné par la Grande Guerre, Katzenthal fut détruit à 90% par les bombardements lors de la bataille de la Poche de Colmar en décembre 1944.

Habilement reconstruit, il est un des joyaux du vignoble alsacien.

L’histoire du Château de Wineck (XIIème siècle)

Le château de Wineck édifié vers 1200 domine fièrement le village de Katzenthal.
Il est le seul château d’Alsace à être entouré de vignes.

Successivement propriété des comtes de Ferrette, de l’évêque de Strasbourg, des ducs de Habsbourg, il était tenu en arrière fief par les familles de Wineck puis de Rathsamhausen.

Réaménagé au 14ème siècle, il sera abandonné au 15ème, ayant perdu tout rôle stratégique. Acquis en 1866 par la Société pour la Conservation des Monuments Historiques d’Alsace, il a été tiré de l’oubli et restauré depuis 1972 par les “Amis du Wineck” Société pour la conservation et la restauration du Château de Katzenthal.

Cette restauration exemplaire, basée sur le bénévolat, a permis de sauver un témoin de l’histoire médiévale d’Alsace.

Magnifiquement restauré, il est ouvert aux visites qui trouvent au sommet du donjon une vue panoramique unique sur le vignoble et la plaine d’Alsace.

La vigne, c’est toute l’histoire
de Katzenthal

L’homme et la vigne à Katzenthal

Katzenthal fait partie du vignoble historique alsacien.
C’est en 1264 que l’on trouve les premières traces écrites des vins de Katzenthal.
La vigne est indissociable de l’histoire du village…

Depuis plusieurs siècles, les générations de vignerons s’obstinent à transmettre leur passion et leur savoir afin de produire des crus qui sont parmis les plus recherchés d’Alsace.
De taille humaine, ces exploitations impliquent un engagement total et profond. Très polyvalent, le vigneron passe de la vigne à la cave, où il élève ses vins et reçoit ses clients. Un travail de qualité implique la proximité. Habitant sur place, son logis est situé au-dessus de sa cave. Le vigneron de Katzenthal n’est jamais loin de ses ceps de vigne, restant toujours proche de ses vins, son obsession est de vinifier des produits authentiques, sains et personnalisés. L’aboutissement de son travail de vigneron, de caviste, est le reflet des terrois de Katzenthal.

Malgrés les multiples guerres et changements de nationalités, dont Katzenthal et l’Alsace ont souffert, la conviction des vignerons est restée intacte.

La qualité agronomique des terroirs de la commune a permis le maintien des exploitations viticoles. Leurs structures moyennes et leur nombre important font aujourd’hui la richesse humaine et la fierté de Katzenthal. Actuellement, une vingtaine de famille vivent exclusivement de la culture viticole sur 500 habitants.

Situation géographique

Le vignoble en situation de coteaux est réputé pour sa pénibilité au travail, mais la vigne aime cette situation extrême, où les racines puisent au plus profond la minéralité du terroir.

Protégés des influences océaniques par la montagne, exposés le plus souvent au sud ou à l’est, les Vins d’Alsace bénéficient d’un climat semi-continental particulièrement ensoleillé, chaud et sec.

La pluviosité y est une des plus faibles de France (500 mm par an) et l’automne quasiment toujours long et ensoleillé.

Autant de conditions propices à une lente maturation des raisins, favorisant l’éclosion d’arômes d’une grande finesse et d’une persistance élevée.

Les terroirs du vignoble alsacien sont d’une extrême diversité géologique et reflètent toute la complexité des zones de fracture du fossé d’effondrement rhénan. On y rencontre une véritable mosaïque de toutes les formations du primaire au quaternaire qui s’exprimeront ensuite dans toute la richesse de la gamme des vins d’Alsace.